Welcome!

News Feed Item

General Cable annonce l'évaluation des options stratégiques pour optimiser la création de valeur pour les actionnaires

General Cable Corporation (NYSE: BGC), un leader du développement, de la fabrication, du marketing et de la distribution de câbles en cuivre, aluminium et fibre optique, ainsi que d'autres produits câblés, destinés aux marchés énergétique, industriel et de la communication, a annoncé aujourd'hui que son Conseil d'administration vient de lancer une évaluation des options stratégiques pour optimiser la création de valeur pour les actionnaires, y compris la vente potentielle de la Société. La Société a fait appel à J.P. Morgan Securities LLC en qualité de conseiller financier, et à Sullivan & Cromwell LLP en tant que conseiller juridique pour cette évaluation.

John E. Welsh, III, président non-exécutif du Conseil: "Après une réflexion approfondie, notre Conseil a décidé d'entreprendre l'évaluation des options stratégiques dans le but d'optimiser la création de valeur pour les actionnaires. Notre équipe de direction a réalisé d'excellents progrès quant à l'exécution de notre feuille de routes stratégique, qui vise à faire évoluer la Société en une organisation plus concentrée, efficace et innovante. Nous prévoyons une consolidation du secteur à l'avenir et nous pensons qu'à l'heure actuelle cette évaluation est dans le meilleur intérêt des actionnaires."

Michael T. McDonnell, président et CEO: "Je suis fier des efforts de nos équipes au cours des deux dernières années pour faire évoluer notre société, y compris la rationalisation de la base des actifs et le recentrage sur les activités clefs, l'optimisation de notre chaîne logistique, et l'accélération de notre croissance rentable dans les segments clefs. Alors que nous profitons de ces importantes améliorations opérationnelles et financières, la dynamique actuelle dans notre industrie éclipsent ces accomplissements, et nous prévoyons que cette tendance continuera durant la deuxième moitié de 2017 et jusqu'en 2018. Pendant l'évaluation du Conseil, nous restons concentrés sur l'exécution de notre plan, qui consiste à rester compétitifs et à innover dans les solutions de câblage afin de dépasser les attentes des clients."

Aucune garantie ne peut être formulée pour affirmer que l'évaluation stratégique du Conseil donnera lieu à une transaction, ni aucune garantie quant à son résultat ni à ses délais. La Société n'a pas l'intention de divulguer ni de commenter sur les développements relatifs à son évaluation, sauf en cas ou jusqu'à l'accord du Conseil quant à une transaction spécifique, ou si jusqu'à ce qu'une telle divulgation soit considérée appropriée.

La Société a également présenté aujourd'hui les résultats financiers préliminaires pour le deuxième trimestre clos au 30 juin 2017. La Société prévoir un chiffre d'affaires d'environ 923 millions USD pour l'Amérique du Nord, l'Europe et l'Amérique latine. La Société prévoit également de publier une perte opérationnelle et un résultat opérationnel ajusté pour le deuxième trimestre d'environ (23) millions USD et 32 millions USD, respectivement. La perte opérationnelle attendue reflète avant tout un ajustement fiscal ponctuel d'environ 36 millions USD en relation avec l'échelle de l'investissement de la Société en Algérie, qui a été cédé conformément avec le programme de cession précédemment annoncé de la Société. Un rapprochement de la perte opérationnelle publiée et du revenu opérationnel ajusté est décrit ci-après. En outre, depuis le 30 juin, la Société a conservé la disponibilité d'environ 360 millions USD de ses 700 millions USD de facilité de crédit renouvelable basée sur les actifs.

Les déclarations financières intermédiaires de la Société pour le trimestre clos au 30 juin 2017 ne sont pas encore disponibles. Les informations préliminaires actuellement disponibles. Les informations financières préliminaires, non auditées pour le trimestre clos au 30 juin 2017 présentées ici, sont basées uniquement sur les estimations de la direction reflétant les informations préliminaires actuellement disponibles, et restent sujettes aux processus de finalisation et d’évaluation de la Société. Des ajustements finaux et d'autres développements peuvent se produire entre la date du présent communiqué de presse et la date à laquelle la Société annonce les résultats du deuxième trimestre et dépose son rapport trimestriel sur formulaire 10-Q auprès de la Securities and Exchange Commission.

La Société projette de publier ses résultats pour le deuxième trimestre 2017 dans un communiqué de presse le 2 août 2017.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Le résultat opérationnel ajusté (défini comme le résultat opérationnel avant frais extraordinaires, non-récurrents ou exceptionnels et d'autres certains éléments) est une "mesure financière non conforme aux PCGR" telle que définie par la Securities and Exchange Commission.

Cette mesure financière non conforme aux PCGR définie par la société exclut les articles que la direction ne considère pas comme une performance actuelle et qui sont fournis ici car l'équipe de direction considère qu'ils sont utiles à l'évaluation de la performance opérationnelle des activités et qu'ils sont cohérents avec la façon que la direction a d'évaluer nos résultats opérationnels et les tendances commerciales sous-jacentes. L'utilisation de cette mesure financière non conforme aux PCGR peut ne pas correspondre aux mesures présentées par d'autres sociétés et ne doit pas être utilisée en conjonction avec les résultats de la Société publiés conformément aux PGCR.

Le rapprochement suivant du revenu opérationnel publié estimé préliminaire avec le revenu opérationnel ajusté pour le deuxième trimestre de 2017 contient des énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contiennent des risques et des incertitudes. Les résultats réels peuvent varier de manière substantielle de ceux décrits dans les énoncés prospectifs en raison de facteurs, risques et incertitudes sur lesquels la Société n'a pas de contrôle. Consulter la section "Avertissement relatif aux énoncés prospectifs” à la fin du présent communiqué de presse.

       
Perspectives du deuxième
trimestre 2017
En millions Résultat

d'exploitation (perte)

Estimation préliminaire publiée $ (23,0 )
Ajustements pour rapprocher le revenue opérationnel
Coûts de restructuration et de cession(1) 13,0
Asie-Pacifique et Afrique (revenu)/perte(2)   42,0  
Ajustements totaux   55,0  
Estimation préliminaire ajustée $ 32,0  
 
(1)   Frais de restructuration préliminaires estimés et de désinvestissement qui représentent les coûts associés avec les programmes annoncés de restructuration et de désinvestissement de la Société. Les exemples comprennent, sans s'y limiter, les coûts de licenciement, les réductions de valeur d'actifs, l'amortissement accéléré, les réductions de capital de roulement, la relocalisation de matériel, les résiliations de contrat, les frais de consultation et les frais juridiques encourus en raison des programmes. La Société se prépare pour ces frais étant donné que la direction pense que ces coûts ne continueront pas après la fin des programmes de restructuration et de désinvestissement.
(2) La perte attendue pour l'Asie-Pacifique et l'Afrique d'environ 42 millions USD se compose principalement de 36 millions USD de frais hors caisse en relation avec la vente de la Société de son investissement en Algérie et d'environ 5 millions USD d'autres frais hors trésorerie non récurrents associés avec les investissements restants de la Société en Afrique et en Asie-Pacifique.
 

À propos de General Cable

General Cable (NYSE:BGC) est un leader mondial du développement, de la conception, de la fabrication, du marketing et de la distribution de câbles en cuivre, aluminium et fibre optique et d'autres produits câblés pour les secteurs énergétique, industriel et des communications. Pour plus d'informations sur General Cable, rendez-vous sur www.generalcable.com.

Avertissement relatif aux énoncés prospectifs

Certaines déclarations du présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs comportant des risques et des incertitudes, prévoyant et décrivant des événements et des tendances à venir qui n'ont pas uniquement trait à des faits historiques, au sens du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Lesdits énoncés comprennent, sans s'y limiter, des déclarations concernant la méthode de la Société pour évaluer des options stratégiques et sa capacité à optimiser la création de valeur pour les actionnaires. Des verbes termes que "penser", "attendre", "pouvoir", "pourrait", "pourra", "anticiper", "prévoir", "estimer", "projeter", "planifier", "chercher à" et d'autres expressions similaires ou leur formulation négative, même s'ils ne sont pas tous des énoncés prospectifs, sont utilisés pour identifier lesdits énoncés prospectifs. Les résultats réels peuvent varier de manière substantielle de ceux présentés dans les énoncés prospectifs en raison de facteurs, risques et incertitudes sur lesquels la Société n'a, pour bon nombre d'entre eux, aucun contrôle. En ce qui concerne l'évaluation des options stratégiques par la Société, il n'existe pas de garantie que ce processus débouchera sur une quelconque transaction ou mesure de la Société, qu'aucune transaction ou mesure ne sera appliquée, ou qu'aucune transaction ou mesure aura pour effet d'optimiser la création de valeur pour les actionnaires. Ces facteurs, risques et incertitudes comprennent, sans s'y limiter: la force économique et la nature compétitive des marchés géographiques dans lesquels la Société évolue; la capacité de la Société à accroître sa capacité de fabrication et sa productivité; la capacité de la Société à augmenter les prix de vente de la Société durant les périodes d'accroissement des coûts des matières premières; la capacité de la Société à répondre et à satisfaire à toutes les exigences incombant à la Société, ainsi que sa capacité à maintenir des facilités et des lignes de crédit à l'échelle nationale et internationale; la capacité de la Société à établir et à pérenniser des contrôles internes; l'impact des jugements et d'accords futurs inattendus à l'égard de réclamations et de litiges; l'impact des fluctuations des taux de change; l'impact des charges de dépréciation à venir; la conformité avec les législations américaine et étrangère, y compris le Foreign Corrupt Practices Act; la capacité de la Société à concrétiser les réductions de coûts prévues, les efficiences et autres avantages relatifs au programme de restructuration et aux autres initiatives stratégiques de la Société, y compris le projet de la Société de stopper toutes ses activités en Asie-Pacifique et en Afrique; l'impact de l'annonce de l'évaluation des options stratégiques quant aux activités de la Société, ses résultats financiers et opérationnels, ses employés et ses clients; les facteurs affectant la faisabilité et le timing d'une transaction ou d'une mesure; la capacité d'identifier et de finaliser une transaction; les risques relatifs à la concrétisation des avantages attendus quant à une transaction ou mesure de la Société ou de ses actionnaires; ainsi que les risques décrits en détail de manière périodique dans les dossiers déposés par la Société auprès de la Securities and Exchange Commission ("SEC"), y compris mais sans s'y limiter son rapport annuel sur formulaire 10-K, déposé auprès de la SEC le 24 février 2017, et les dossiers déposés ultérieurement auprès de la SEC. Il est conseillé au lecteur de ne pas accorder une confiance excessive à ces énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse ne sont valables qu'à la date de leur formulation. La Société rejette toute obligation, sauf dans les cas requis par la loi, de mettre à jour les énoncés prospectifs à la suite d'informations, d'événements futurs ou d'autres facteurs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

More Stories By Business Wire

Copyright © 2009 Business Wire. All rights reserved. Republication or redistribution of Business Wire content is expressly prohibited without the prior written consent of Business Wire. Business Wire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

Latest Stories
DX World EXPO, LLC, a Lighthouse Point, Florida-based startup trade show producer and the creator of "DXWorldEXPO® - Digital Transformation Conference & Expo" has announced its executive management team. The team is headed by Levent Selamoglu, who has been named CEO. "Now is the time for a truly global DX event, to bring together the leading minds from the technology world in a conversation about Digital Transformation," he said in making the announcement.
"Space Monkey by Vivent Smart Home is a product that is a distributed cloud-based edge storage network. Vivent Smart Home, our parent company, is a smart home provider that places a lot of hard drives across homes in North America," explained JT Olds, Director of Engineering, and Brandon Crowfeather, Product Manager, at Vivint Smart Home, in this SYS-CON.tv interview at @ThingsExpo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
SYS-CON Events announced today that Conference Guru has been named “Media Sponsor” of the 22nd International Cloud Expo, which will take place on June 5-7, 2018, at the Javits Center in New York, NY. A valuable conference experience generates new contacts, sales leads, potential strategic partners and potential investors; helps gather competitive intelligence and even provides inspiration for new products and services. Conference Guru works with conference organizers to pass great deals to gre...
DevOps is under attack because developers don’t want to mess with infrastructure. They will happily own their code into production, but want to use platforms instead of raw automation. That’s changing the landscape that we understand as DevOps with both architecture concepts (CloudNative) and process redefinition (SRE). Rob Hirschfeld’s recent work in Kubernetes operations has led to the conclusion that containers and related platforms have changed the way we should be thinking about DevOps and...
The Internet of Things will challenge the status quo of how IT and development organizations operate. Or will it? Certainly the fog layer of IoT requires special insights about data ontology, security and transactional integrity. But the developmental challenges are the same: People, Process and Platform. In his session at @ThingsExpo, Craig Sproule, CEO of Metavine, demonstrated how to move beyond today's coding paradigm and shared the must-have mindsets for removing complexity from the develop...
In his Opening Keynote at 21st Cloud Expo, John Considine, General Manager of IBM Cloud Infrastructure, led attendees through the exciting evolution of the cloud. He looked at this major disruption from the perspective of technology, business models, and what this means for enterprises of all sizes. John Considine is General Manager of Cloud Infrastructure Services at IBM. In that role he is responsible for leading IBM’s public cloud infrastructure including strategy, development, and offering m...
The next XaaS is CICDaaS. Why? Because CICD saves developers a huge amount of time. CD is an especially great option for projects that require multiple and frequent contributions to be integrated. But… securing CICD best practices is an emerging, essential, yet little understood practice for DevOps teams and their Cloud Service Providers. The only way to get CICD to work in a highly secure environment takes collaboration, patience and persistence. Building CICD in the cloud requires rigorous ar...
Companies are harnessing data in ways we once associated with science fiction. Analysts have access to a plethora of visualization and reporting tools, but considering the vast amount of data businesses collect and limitations of CPUs, end users are forced to design their structures and systems with limitations. Until now. As the cloud toolkit to analyze data has evolved, GPUs have stepped in to massively parallel SQL, visualization and machine learning.
"Evatronix provides design services to companies that need to integrate the IoT technology in their products but they don't necessarily have the expertise, knowledge and design team to do so," explained Adam Morawiec, VP of Business Development at Evatronix, in this SYS-CON.tv interview at @ThingsExpo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
To get the most out of their data, successful companies are not focusing on queries and data lakes, they are actively integrating analytics into their operations with a data-first application development approach. Real-time adjustments to improve revenues, reduce costs, or mitigate risk rely on applications that minimize latency on a variety of data sources. In his session at @BigDataExpo, Jack Norris, Senior Vice President, Data and Applications at MapR Technologies, reviewed best practices to ...
Widespread fragmentation is stalling the growth of the IIoT and making it difficult for partners to work together. The number of software platforms, apps, hardware and connectivity standards is creating paralysis among businesses that are afraid of being locked into a solution. EdgeX Foundry is unifying the community around a common IoT edge framework and an ecosystem of interoperable components.
"ZeroStack is a startup in Silicon Valley. We're solving a very interesting problem around bringing public cloud convenience with private cloud control for enterprises and mid-size companies," explained Kamesh Pemmaraju, VP of Product Management at ZeroStack, in this SYS-CON.tv interview at 21st Cloud Expo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
Large industrial manufacturing organizations are adopting the agile principles of cloud software companies. The industrial manufacturing development process has not scaled over time. Now that design CAD teams are geographically distributed, centralizing their work is key. With large multi-gigabyte projects, outdated tools have stifled industrial team agility, time-to-market milestones, and impacted P&L stakeholders.
"Akvelon is a software development company and we also provide consultancy services to folks who are looking to scale or accelerate their engineering roadmaps," explained Jeremiah Mothersell, Marketing Manager at Akvelon, in this SYS-CON.tv interview at 21st Cloud Expo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
Enterprises are adopting Kubernetes to accelerate the development and the delivery of cloud-native applications. However, sharing a Kubernetes cluster between members of the same team can be challenging. And, sharing clusters across multiple teams is even harder. Kubernetes offers several constructs to help implement segmentation and isolation. However, these primitives can be complex to understand and apply. As a result, it’s becoming common for enterprises to end up with several clusters. Thi...